Histoire de piano – Schimmel

Pour accéder au succès il faut souvent du courage de la ténacité sans oublier la passion.

Le fondateur des pianos Schimmel possédait semble-t-il l’ensemble de ces qualités.

Très vite, après avoir fait ses premières armes comme facteur de pianos, il fonde sa propre manufacture de pianos à Leipzig et commence à fabriquer son premier instrument, nous sommes en 1885.

Ses premiers pianos se révélèrent impressionnants par leur avance technique, leur sonorité ainsi que le design de leurs meubles, très moderne pour l’époque.

Le slogan était « la qualité prévaudra » le succès ne se fit pas attendre.

Plus tard, son fils Arno prit la tête de la compagnie et relocalise la manufacture sur Brauschweig où il ne tarde pas à développer toute une série d’innovations importantes.

En effet, à l’aube des années 1930, un tout nouveau piano droit de très petite taille voit le jour, sa particularité  est d’être dépourvue de barrage quant au design du meuble il est résolument dans le style du célèbre architecte Robert Mallet Stevens, si représentatif des années 30. De plus et ce n’est pas la moindre chose, il se révèle sonner particulièrement bien malgré sa petite taille.

L’entreprise familiale continue donc de prospérer.

En 1961, un troisième dirigeant prend la tête de la firme, il se nomme Nikolaus Wilhelm Schimmel et il continue sur la même lancée en se concentrant sur l’évolution permanente de sa société. Cependant l’expansion de la manufacture est telle qu’il devient nécessaire de construire un  nouveau site de fabrication,  les pianos Schimmel devinrent rapidement les pianos allemands les plus vendus dans le monde entier et ceci demeure toujours vrai de nos jours.

A titre d’exemple, qui n’a pas vu, au moins une fois, le piano à queue en plexiglass imaginé par la manufacture Schimmel en 1955, devenu un véritable objet culte.

Devant ce succès planétaire qui ne se démentait pas, Schimmel développe un site dédié à la recherche et au développement

Tout au long de la  période 1970 / 1990, l’entreprise conçoit sa fameuse gamme « Klassic » pour les droits ainsi que pour les fabuleux pianos de la gamme « konzert line », confortant ainsi de manière pérenne sa position de Leader sur le marché des pianos haut de gamme.

En 2003, Nikolaus laisse la tête de l’entreprise à son beau-fils, Hannes Schimmel-Vogel, ce dernier, en accord avec le slogan que nous avons évoqué plus haut « la qualité prévaudra », étend encore la gamme et par voie de conséquence, le renom de la famille.

Les pianos Schimmel détiennent alors le plus grand nombre de récompense internationale.

On le voit, la passion du bel ouvrage, le courage, la ténacité et la constance de qualité ont été garants d’une réussite commerciale et familiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *